Elle est de retour, tout comme la tendance aux cheveux bouclés, c'est la permanente, derrière ce mot inquiétant, qui de sources maternelles, a traumatisé des générations de femmes.

Cependant, il serait injuste de dire que rien n'a changé et qu'une telle aventure conduit souvent au désastre.

Les produits ont évolués, les techniques aussi, relativement moins que les désirs des clientes, car si très longtemps, les femmes réalisaient des permanentes serrées en soutien de leur brushing, à partir des années 80, c'est de boucles dont rêvent celles-ci, et l'on peut facilement dire que c'est encore le cas de nos jours.

Je vais donc tenter de vous éclaircir sur ce service afin de gommer les dernières inquiétudes à ce sujet.

Tout d'abord, pour bien comprendre la chose, il convient de se débarrasser tout de suite d'un problème de vocabulaire.

Le mot permanente n'ayant plus très bonne presse, les industriels ou plutôt leurs services de com, ont décidé de balayer ce vilain mot pour des expressions plus populaires et séduisantes, c'est ainsi que progressivement nous sommes passés de permanente à mini vague, puis mise en forme, aussi waving (JL DAVID), ou bien encore brushing permanent pour Biguine.

Il faut bien comprendre que derrière cette démarche commerciale passant par une nouvelle approche de vocabulaire, se cache approximativement la même chose.

Ce qui compte évidemment réside dans plusieurs facteurs:

La longueur et l'épaisseur de vos cheveux, plus un cheveu est long et peu dégradé, plus l'on s'éloigne de boucles, la longueur empêchant la boucle de se dessiner, par contre il est possible d'obtenir un esprit "anglaise" en réalisant une permanente serrée et des bigoudis placé à la verticale du cuir chevelu.

Il existe aussi ce que l'on appelle des rollers qui sont des boudins longs et flexibles qui sont là aussi intéressants dans le cas de cheveux longs.

Un autre facteur déterminant, la qualité du cheveu, les cheveux naturels ne seront pas traités de la même façon qu'un cheveu coloré ou méchés, là ce sera essentiellement la force du produit qui changera.

Il existe des permanentes sans ammoniaques, qui sont surtout utilisées pour apporter du volume aux cheveux plats et sensibilisés, mais avec lesquelles vous aurez du mal à obtenir des boucles toniques.

Et puis enfin, évidemment, le résultat que vous souhaitez, en fonction de celui-ci, le coiffeur détermine le diamètre du rouleau, sa forme et la technique de placement à utiliser.

Maintenant, ce qu'il faut savoir, c'est que tous les produits offerts par les professionnels contiennent des ingrédients qui vont maintenir la qualité du cheveu et éviter au maximum de dégradé celle-ci.

On peut dire sans crainte, qu’à moins de tomber sur un coiffeur qui n'en est pas un, les risques de brûler ses cheveux sont peu probables.

Par contre, la qualité de l'enroulage, du choix du matériel et du produit, sont déterminants pour un beau résultat.

Là encore, j'encourage les femmes qui seront passé à l'action à soigner vos cheveux et particulièrement avec des produits adaptés à ce service.

Pour le coiffage, adoptez la technique que je vous ai présenté dans un sujet sur les cheveux bouclés, elle convient parfaitement et permet de donner le meilleur de la permanente.

J'espère que vous avoir un peu éclairé sur la question, n'hésitez pas à poser des questions.